Dreamland

Recueil de Poèmes de forme libre

 

Dreamland

Regina Walks - Dreamland - Paru en Juillet 2002

Résumé : recueil de 47 poèmes de forme libre évoquant d’une part le côté sombre des sentiments humains : colère, décadence, solitude, incompréhension entre les êtres et d’autre part des hommages aux amis emportés prématurément par la Faucheuse. Le tout éclairé par la messe du « Rock N’Roll » : « Juste un petit moment de plénitude dans l’immensité d’un monde décadent ».

Opinion de l’Éditeur : Tandis qu’au dehors, « le chaos et la destruction règnent / le matérialisme, le pouvoir de l’argent / nous empêche de vivre libre », au dedans, la rage sourd. Grandir après la trahison, vivre malgré l’isolement, écrire malgré l’incompréhension, sont des nécessités vitales, correspondant aux exigences de l’être. Il s’agit de rester debout en dépit des vicissitudes, d’apprécier les moments de fuite, de défendre la beauté de l’inutile : « Écrire, écrire, encore et encore / Une fois de plus / Dans le néant ! »

Textes Poétiques

The Night

La nuit, sombre, froide et solitaire La nuit, où tous les rêves se pressent Silence ! et pourtant peuplée de bruissement Infiniment, immensément puissant. La nuit où tout s'envole en spirale Spirale de l'infinie mélancolie Seule avec tes rêves d'enfants Toute seule !...

lire plus

Tioneb

Oraison funèbre au petit matin Cimetière. Hommes en noir pâles dans la lumière blafarde d'un petit jour grisâtre. Le temps dégouline en puissante cascade de mélancolie poisseuse. Tioneb, esthète des couleurs a rendu dernier soupir dans alcôve moirée. Plus jamais...

lire plus

The Hunter

Le chasseur guette sa proie en faisant des ronds sur le comptoir s'activant à regarder qui arrive et qui part. Bonsoir, Au revoir, Bonsoir, Au revoir. Il a sa place près de la porte assis sur un grand tabouret il repère, appâte d'un regard d'une parole la tendre...

lire plus

Syria

Elle soulève avec lenteur ses paupières ombrées bleutées découvrant deux prunelles aux reflets métalliques. Le métal de ses yeux est comme le cruel acier de la lame qui taille. Ses yeux sont une implacable homophonie qui torture celui qui les croisent. Ce sont des...

lire plus

Repos – Eveil

Dans le silence de la nuit, Je me repose et me détends repensant aux milles facéties de ma vie. Dans le silence de la nuit, Je vis au ralenti pensant à ceux qui m'ont fuit. Je m'endors tout doucement Ne pensant alors plus à rien. Et je m'éveille au matin, Dans le...

lire plus

Le Chien

Envie encore une fois de plus d'éteindre l'esprit qui m'habite. Grand-Père, quel cadeau empoisonné m'as-tu fait le jour ou tu m'as donné mon nom Navajo ! Celle qui absorbe la souffrance a déjà suffisamment eu du mal à éteindre la sienne. Chemin tracé par les anciens...

lire plus

Fly

Nuit excentrique ! Tu vois la mouche bourdonnante Etonnante sur le mur nu. Petite tâche noire, furetante, Turn on the right, turn on the left. Si étrange de marcher à l'envers, Ne suffit pas d'être mouche Pour que tout aille de travers. Nuit concentrique ! Vieilles...

lire plus

Elliot

Mon ami, j'aimerais pouvoir te dire tant et tant, mais je n'y arrive pas. Il n'est pas facile d'exprimer ce que l'on ressent. Alors, lorsque la nuit descend, je prends la plume pour te déclarer que grâce à toi, j'ai oublié celui qui m'a laissé dans l'ombre. Merci pour...

lire plus

Flaque

Petite flaque croupissante près du trottoir, Petite flaque dans laquelle se reflète ciel mauve, gonflé de pluie. Petite flaque sur laquelle flotte mégot jauni, Petite flaque où j'ai posé le pied car esprit ailleurs. Pensée sombre sur ton regard vert. Petite flaque...

lire plus

Où acheter ?

Plateforme de vente Amazon
Plateforme de vente Fnac.com
Plateforme de vente Editions Publibook